Capillaire

‘Oui mais toi c’est différent…’

Coucou à toutes!
(et à tous si il y a quelques garçons qui passent par là et me lisent)…

Il y a quelques mois maintenant que l’envie me trotte dans la tête d’écrire ce billet. Mais si je n’y suis jamais arrivée jusqu’à lors, c’est surtout parce que je ne trouvais pas les mots. Les ‘bons’ mots pour exprimer le fond de ma pensée, les phrases les mieux appropriées.

Si il y a bien une chose dont je suis absolument ravie, et ce depuis que je blogue – j’ai débuté > ici < en 2009 – c’est bien le nombre de plus en plus important de femmes qui choisissent de revenir au naturel. En dehors de ça, le message a été largement diffusé et beaucoup ont saisi la possibilité que nous avions de prendre soin de nos chevelures afro, naturelles comme défrisées, en choisissant des produits adaptés à nos besoins, accessibles à toutes les bourses, que nous pouvions apprendre à définir nos propres types de cheveux et par conséquent, savoir ce qui était efficace ou pas, nécessaire ou superflu, et j’en passe. Bref, aujourd’hui, nous avons toutes plus ou moins la possibilité d’avoir accès à l’information et de décider par nous-mêmes de nos choix capillaires.

En 2009, lorsque j’ai commencé à faire des recherches ‘capillaires’ sur la toile, je m’en souviens encore, c’était parce qu’après un énième défrisage raté, mes cheveux se cassaient, tombaient, et que je me demandais si il n’y avait pas un quelconque moyen d’en prendre soin directement chez moi à la maison, sans passer par la case ‘coiffeuse’. En mars 2009, j’ai découvert Kanga, qui à l’époque tenait un blog qui (malheureusement) n’existe plus. Et je la remercie encore aujourd’hui, car elle a été le déclic de mon parcours capillaire. C’est bien en voyant les photos de sa chevelure crépue et naturelle que j’ai tout simplement pris conscience que le défrisage, je pouvais en fait décider et choisir de l’arrêter. Je n’ai pas réfléchi très longtemps puisque le jour même de la découverte du blog de Kanga, j’ai décidé d’entamer une transition de quelques mois et de ne plus jamais me défriser les cheveux. De là, par besoin d’avoir un journal de bord pour y noter toutes les anecdotes de cette nouvelle aventure, j’ai créé sur Skyblog ‘Tantine Metisse’ et j’ai ainsi commencé à partager, à ‘bloguer’ comme on le dit si joliment, à donner mon avis sur telle ou telle expérience capillaire. Tout a été très vite, j’ai big chopé en août 2009 (ça fera 5ans en août 2014) et petit à petit, ‘Tantine metisse’ a commencé à être lu par de plus en plus de personnes. Je suis très heureuse quand certaines m’écrivent pour me dire que le blog a été leur source d’inspiration ou de motivation, qu’il leur a donné le courage de revenir au naturel, qu’elles y ont trouvé des réponses à quantité de questions qu’elles se posaient, etc. Puis, par souci d’amélioration du blog, ‘Tantine Metisse’ est passé à ‘Frisettes et compagnie’ sur overblog, et maintenant sur wordpress.

S5029269-vi
Kanga

Si il y a bien un point que j’ai personnellement su retenir grâce à tous ces échanges sur la toile, grâce à Youtube, les pages sur Facebook, les blogs, etc, c’est que le naturel est loin d’être figé. Aucune règle ne définit un cheveu naturel par excellence. Nous sommes des milliards sur la Terre et la génétique étant une science loin d’être simple, le fait est que la nature est riche de 1001 textures, 1001 couleurs, 1001 longueurs et j’en passe. Le point commun à mon avis, entre toutes ces naturelles, reste le simple fait de ne pas ou ne plus se défriser les cheveux. Pour ce qui est des soins, des routines, des produits, nous les essayons toutes comme nous pouvons en ayant à l’esprit de répondre aux besoins propres de nos cheveux.

Il m’arrive donc parfois, comme je suis très curieuse et passionnée par ce sujet là, de discuter, d’échanger, avec bon nombres de femmes qui ont la même texture de cheveux que moi, qui aussi en ont une autre, qui peut être moins frisée ou beaucoup plus frisée, bouclée ou crépue ; sachant que j’ai les cheveux naturellement frisés et que la différence étant pour moi une richesse, j’aime à comparer mes habitudes et gestes capillaires à ceux d’autres, et pourquoi pas, piquer 2/3 astuces qui peut-être pourraient également me convenir.

Et parfois, en échangeant avec une naturelle aux cheveux crépus par exemple, le ‘oui mais toi c’est différent…’ a tendance à revenir.

Je le conçois, mes cheveux sont ‘différents’. Ils sont frisés, les tiens sont crépus, on ne va pas faire semblant, ils sont bel et bien ‘différents’. Mais ma sœur qui a également les cheveux frisés, a des cheveux différents des miens. Pour 10 touffes naturellement crépues à titre d’exemple, il peut exister des différences de texture, de densité, d’épaisseur du cheveu, de porosité, etc, etc. Encore et toujours des différences, qui sont là pour nous mettre dans des cases ou nous enrichir?! ‘Oui mais toi c’est différent…’ mais je te rappelle que j’ai suivi les pas d’une naturelle 100% crépue alias Kanga pour apprendre à gérer ma touffe naturelle qui elle, est frisée. Cette différence ne m’a en rien découragée ou amenée à vouloir trouver systématiquement quelqu’un qui aurait les mêmes cheveux que moi. Au contraire, je me suis adaptée. J’ai suivi son parcours et ses conseils, essayé ses techniques, et je me suis adaptée. Cette différence m’a clairement permis d’apprendre à définir les réels besoins de ma chevelure. Elle m’a également appris à connaître le cheveu crépu pour satisfaire ma curiosité personnelle.

mimi
Frisettes and co, fin 2013

Bien sûr, je m’inspire de tout type de routines que je trouve sur internet pour apprendre à parfaire la mienne, que ce soit des routines destinées aux cheveux bouclés, frisés ou crépus. On en apprend tellement en regardant un peu partout, et lorsque quelque chose ne pas va à un moment donné lors de mes expériences, je suis en mesure d’essayer autre chose en étant avertie du possible résultat.

Cela m’amène également à aborder, dans le tas, le sujet de la texture ‘parfaite’, le ‘bon cheveu’, le ‘parfait cheveu’. Qu’est-ce que donc un ‘cheveu idéal’ si ce n’est un cheveu en bonne santé et brillant?! Certaines restent bloqués sur le mythique 3c mais laissez-moi vous dire que non, ce n’est pas l’idéal. J’ai les cheveux frisés, mais franchement, j’ai parfois envie d’un vrai twist-out comme sur celui qu’on peut obtenir sur un cheveu crépu de type 4b/4c, et non je ne l’ai pas! J’ai parfois envie d’avoir des bouclettes très serrées comme un 4a mais non, je dois pour cela attendre que l’hydratation de mes cheveux soit à son minimum (oui oui!)  pour pouvoir obtenir une touffe comme je le voudrai. J’aimerai pouvoir me démêler les cheveux aux doigts parce que ça les abîme moins, mais je n’y arrive pas ; pratiquement beaucoup d’amies ayant les cheveux crépus sont à l’aise avec le démêlage aux doigts, et moi non parce que mes doigts restent toujours coincés dans les boucles – et ce n’est pas faute d’avoir essayé plusieurs fois. Etc etc. En dépit de tout cela, j’aime mes cheveux. Ils ne représentent pas du tout l’idéal, de toute façon on n’est jamais satisfait de ce que l’on a, mais je les aime tels qu’ils sont! Je suis verte de jalousie lorsque vous faites vos twists (lol) et dans ces cas-là, oui le cheveu idéal pour moi est celui qui peut se laisser aller à quelques twists de temps à autre et qui est dense à souhait! Parfois l’idéal revient au cheveu ondulé, qui laisse voir une bonne partie de sa longueur et qui ne connait que vaguement ce qu’est le shrinkage.

Source : Internet
Source : Internet

Je pourrai continuer à vous donner des exemples encore et encore, sur des phrases et des phrases. Tout ça pour dire qu’il faut arrêter de penser qu’il existe un idéal de cheveu. Il n’existe pas d’idéal de cheveu, ou même de peau ou de beauté, si ce n’est celui dont vous êtes déjà l’heureuse propriétaire.

Nous sommes certes différentes de part nos attributs capillaires entre autres, et ces différences doivent, selon moi, nous aider à nous instruire et nous enrichir. Aimez vos cheveux tels qu’ils sont, appréciez ceux des autres, mais ne vous sentez aucunement défavorisés par Mère Nature si vos cheveux vous semblent ‘différents’, c’est peut-être cette différence qui fera que d’autres porteront sur vous un regard curieux et admirateur. Bon nombre de naturelles de mon entourage sont ravies de ce qu’elles ont comme chevelure, et honnêtement, ça fait plaisir à voir : elles n’en sont que plus belles!

Merci de m’avoir lue!
N’hésitez pas à me laisser un commentaire pour me dire ce que vous pensez du cheveu ‘idéal’, pour partager votre amour de votre propre cheveu ou si vous avez du mal à accepter le fait que votre texture puisse être une texture ‘parfaite’ pour vous.

Je vous embrasse et à très vite!!!

~ Much love, Mimi ~

Publicités

28 réflexions au sujet de “‘Oui mais toi c’est différent…’”

  1. Jaime beaucoup ton article-touchant de sincerite… Cest vrai que nous sommes differents mais ce qui nous reunit est l’amour de nos cheveux naturels…

    Ja nu problem a savoir des cheveux tres tres secs .Que me conseillerais tu comme routine?

    merci encore de ton partage

    1. coucou miss! merci pour ton commentaire, j’ai donc réussi à faire passer le message que je souhaitai 😉

      as-tu une routine actuellement en particulier? tes cheveux secs sont peut-être du à un geste que tu omets de faire ou un produit qui ne te convient pas.. quelle est ta routine stp?

      à bientôt! bisous 🙂

  2. Super l’article. J’aime beaucoup ta plume. Tu as parfaitement résumé ta pensée au sujet des cheveux naturels. Et de tous les « sortes » de cheveux si j’ose dire. J’ai personnellement les cheveux defrisé et c’est grâce au blog des nappy que j’ai appris à m’en occuper. Donc bravo et merci à toi pour tout ces conseils. Bisous bisous

    Pas : un article sur la guerre entre les naturels et les defrisés. Sa commence à bien faire… lol

    1. Coucou Maya!

      Merci beaucoup! Ton commentaire me fait plaisir. Et je suis tjrs ravie de savoir qu’une défrisée arrive à s’inspirer de nos recettes de soins, de toute façon, c’est pratiquement la même chose, tant que ça fait du bien aux cheveux lol..

      Hahaha, la guerre entre naturelles et défrisées, je t’avoue que je ne la vis pas, je ne la ressens pas non plus autour de moi, quoi que ça dépend parfois lol. Mais je vais y penser! J’avoue que certaines fois, c’est poussé à l’extrême et ça fait même peur. Tu te sens parfois titillée par des naturelles?!

      Bisous et merci encore!!
      Au plaisir de te lire!! 🙂

  3. Le « cheveu idéal », j’en connais! C’est le mien. lol
    Tu as parfaitement raison! L’Homme est toujours insatisfait de ce qu’il a. Il faut à un moment savoir apprécier ce qu’on a.
    Merci à toi.
    Ce billet va sûrement redonner confiance aux filles qui doutent encore…

    1. J’aime ta réponse!!! Et ça montre que tu te sens bien avec ce que tu as.
      Merci pour ton commentaire Elom!!!! héhé.
      En espérant oui, que ces quelques lignes aient un impact positif!
      Bisous Bisous!! 🙂

  4. Un super article!! Je suis moi aussi naturelle depuis pas mal d’années maintenant, cela fait un peu plus de 4ans (ça fait bizarre de dire ça) je me souviens du tout début haha le temps passe vite!! Et j’ai exactement comme toi suivi les routines de plusieures filles avant de trouver et surtout de comprendre ce qui convenait le plus à mes cheveux de type 4a, ce n’est pas facile, ça prend du temps, il faut s’armer de beaucoup de patience. Mais je peux le dire maintenant! si je devais le refaire je le referais sans hésiter une seule seconde! Parce que pour moi rien n’es plus agréable que de porter ses vrais cheveux, c’est une réelle fierté ! Tu as entièrement raison quand tu dis qu’il est important de savoir accepter nos propres cheveux et ne pas envier ceux des autres. En ce moment je suis à fond washandgo, ça accentue toutes les petites boucles, c’est pratique j’adore (à part les jours de grand vent hahaha ;)) ! Tes cheveux au passage sont magnifiques aussi ma belle, je trouve ton afro parfait sur la photo ❤
    Gros bisous

    http://lironsdelle.com

    1. Alors toi, je suis fan de tes cheveux! tes bouclettes me font rêver, je plongerai dedans un jour si je te croise lol.. Surtout ne les coupe pas, ça te va super bien la touffe! 🙂

      En tout cas, merci d’avoir partagé ton point de vue et soutenu mes dires. D’avoir compris mon message… J’espère que d’autres aussi saisiront la profondeur du message.

      Merci pour la photo!! hihi.. C’est gentil! Je t’embrasse!!! ❤

  5. Super article! Je trouve que tu as tout à fait raison! les 3C ne sont déjà pas les mêmes d’une tête à l’autre, ni les 4a ni les 4b. je trouve cette classification très pauvre! en plus moi j’aime mon 4a 😀 et y a du 3c et du 4b par endroits, par petites touches. et moi aussi mes cheveux ont du volume quand ils sont presque asséchés mdrr sinon c’est tout plat à la jerrycurl 😀 !
    Bref aucune texture ne se ressemble d’une tête à l’autre c’est certain ! et les routines ne sont pas toutes compatibles! par exemple une fille 3c aux cheveux épais utilisera certainement plus de produits lourds et nourissants qu’une 4b aux cheveux très fins qui préférera les huiles légères et pénétrantes.

    😉 Des bisous

    1. Cécilia!!!!
      Ravie de te lire!! Merci pour ta contribution!! Effectivement, tes cheveux sont vraiment riches en textures, lol.. Enfin, il faut arrêter de mettre les cheveux dans des cases c’est vrai.. En tout cas, ravie de t’avoir lue! hihi.
      Je te fais de gros bisous!!! 🙂

  6. Coucou,

    Moi j’ai mis du temps à les aimer mes cheveux, mais depuis notre relation a changé, ça fait juste deux ans maintenant que je suis naturelle, j’adore le volume de mes cheveux et je ne changerai cela pour rien au monde.

    Bisous!!!

  7. Hello Superbe article! Je suis en transition longue pour la 2eme fois et j’avoue qu’au debut je me demandais vraiment quelle texture j’aurai et si ce sera pareil apres mon big chop etc. Avec Tumblr youtube etc j’ai vraiment pu voir toutes les magnifiques possibilités : de 4c a 3a j’ai des exemples en tête pour chaque texture/longueur donc je me fais plus de souci . Ce que l’une perd en temps de demelage elle le gagne en versatilité et vice versa
    #everybodywins

    1. coucou!!
      merci pour ton commentaire ma belle!
      si on pensait toutes comme ça, ce serait tellement plus simple, lol..
      je te souhaite une très bonne période de transition!
      t’en as pour longtemps encore avant de big chopé?
      bisous bisous! 🙂

      1. j’ai toujours eu beaucoup d’admiration pour celles qui parvenaient à tenir en transition aussi longtemps. j’avais fait à peine 9 mois et à la fin, je ne tenais plus en place!
        on va suivre tout ça sur ton blog!
        😉 take care you too!

  8. Le temps que tu as pris pour écrire cet article je pense a permis à ce qu’il soit bien élaboré pour rendre tes propos simples, clairs, et précis. Comme quoi la patience est un chemin d’or :).
    Tout comme avec les cheveux, j’ai appris et apprend toujours à être patiente avec mes cheveux, leur donner beaucoup d’amour (ce n’est pas toujours, pour ne pas dire presque jamais évident) mais il faut s’efforcer. Parce que comme une plante, ils porteront du fruit si et seulement si on leur apporte l’attention et les soins nécessaires ( facile à dire, difficile à faire). Mais Rome ne s’est pas construite en un seul jour, de même qu’on ne peut pas maîtriser les facettes de notre texture de cheveux en peu de temps.
    Se « laisser aller », apprendre à aimer le resultat du shrinkage pour celles ou ceux aux cheveux crépus qui partagent cette charactéristique, se dire que chaque jour est une occasion de s’améliorer parce que les habitudes sont difficiles à changer / acquérir.
    Notre texture… Elle est là, elle n’ira nulle part, on ne la commande pas sur internet, ni ne l’achétons pas au supermarché, elle nous est propre, et ce qu’on le veuille ou pas donc pendant qu’on y est et le plus important, LET’S ENJOY THE JOURNEY, have some fun with it!

    Ces quelques mots après les avoir écrits me motivent moi-même lol.

    Allez bisous tantine, tu fais un bon boulot! Et à tous ceux ou celles qui liront ce commentaire aussi 😉

    Yvanne

    1. MERCI ma chérie Yvannou!!!
      c’est positif, merci beaucoup.
      j’aimerai pouvoir être patiente dans bien d’autres aspects de la vie aussi, lol c’est parfois bien compliqué tout ça…
      enfin, gros bisous et merci pour ton soutien! ça fait plaisir… ❤

  9. Merci pour cette article, qui résume bien les choses! Je suis tout à fais d’accord!
    Rien qu’au sein de ma famille on a tous des types de cheveux différents(même les garçons). Ma soeur étant beaucoup plus claire que moi a les cheveux plus crépus que moi! Moi j’ai un 3c/4a et elle un 4b je te comprends tout à fais pour les twists/out! Des fois je l’envie parce que moi, me coiffer avec mes boucles/frisettes mélangé avec du crépus c’est vraiment pas évident! Des fois elle m’envie des fois je l’envie, on s’envie toute un peu quand même! Nous ne sommes jamais totalement satisfaite de ce que l’on a. Mais quelque fois je me pose, je réfléchis aux choses auxquels je suis reconnaissante et il y en a pas mal au final!! Mais on a vite tendance à oublier, la nature de l’Homme malheureusement ahah Il faut apprendre à vivre et apprécier ce que l’on a! J’aime mes cheveux même si des fois ça me prend beaucoup de mon temps mais je suis heureuse et fière d’être naturelle!

    En tout cas tu as de très beaux cheveux!!

    1. Bonjour miss, et merci pour ton commentaire!!
      Je pense qu’on aura toujours envie de posséder quelque chose que nous n’avons pas, effectivement notre nature humaine… Mais si à terme on se sent bien avec ce qu’on a déjà, je pense qu’on a tout gagné! 😉
      Encore merci pour ton commentaire et gros bisous miss! A bientôt!!

  10. Je viens de découvrir que le blog a déménagé et dc de lire cet article. Toujours un plaisir de te lire . Merci pour le partage. Ça fera bientôt 2ans que je suis au naturelle ; on me demanderait de quel type sont mes cheveux , je serai incapable de répondre ( je sais c’est bizarre ). Une chose est sûre j’ai pas le même type que tout le monde. Combien de fois certains matin en voulant tester des coupes vu sur youtube , je finis par faire un chignon parce que j’ai pas le même résultat . J’apprends tout simplement à les connaître et a trouve quelle routine elle aime.
    C’est si grave de ne pas connaître son type ?
    Ton blog a été un de ceux qui m’ont motivé dans cette aventure. (Aujourd’hui suis sortie de ma timidité pour laisser un commentaire ,lol)
    Merci encore pr ton partage .

    1. Coucou Essechou!
      Merci pour ton commentaire ma belle, et désolée vraiment de n’y répondre que maintenant, j’étais en pause vacances et j’ai un peu déserté la toile.
      Franchement, non je ne pense pas que ce soit grave de ne pas connaître son type de cheveux. Cette classification, je ne sais pas si elle est vraiment nécessaire dans le fond, peut-être aide-t-elle à mieux choisir ses produits. Mais déjà, visuellement, tu peux savoir à qui tes cheveux pourraient être comparés.. Sans forcément savoir leur type. L’essentiel peut-être est de savoir si ils sont crépus ou frisés? Denses ou légers? Epais ou fins? Et en fonction de ça, savoir si il te faut des produits très riches ou plus légers pour ne pas les alourdir. C’est surtout pour ça je pense que c’est bon de connaître son type de cheveux, mais après, franchement, certains marchent au feeling, lol comme moi qui essaye tout et n’importe quoi, quand ça marche je garde et voilà. Pour les coupes, essaye plutôt en weekend si c’est la première fois, je pense qu’on est déjà plus relax, moins pressée en weekend, en semaine je suis aussi fidèle à mon chignon, bien qu’il m’ennuie à fond ces temps ci lool! mais bon, comme je ne sais rien faire d’autre, je m’en contente en attendant d’apprendre lol.
      Je te fais de gros bisous et espère te lire bientôt, pour les prochains articles!
      Bisous Bisous!!!

  11. Bonjour Manouchka,
    Tu vas finir par me chasser d’ici, j’en ai bien peur, mdr, mais comme je suis en congés et joyeuse, j’ai tendance à vouloir rattraper mon retard en lecture de ton blog 🙂
    Très très bel article ! J’aime vraiment ta plume posée et ta positivité !
    J’aime vraiment mes cheveux même si j’ ai tendance à leur trouver de petits défauts, mdr et malgré ça je n’arrive pas à faire des rastas ou autres coiffures à rajout parce que j’ai besoin de les toucher régulièrement… Comme quoi 4 C 🙂
    Bisous !

    1. Ma belle, merci de tout coeur pour tes gentils mots, ça fait plaisiiiir!!!! :D’ C’est normal de toujours trouver des petits défauts, moi par exemple les twists ne sont pas faits pour moi snif, mais bon, je rattrape sur l’afro ou les bouclettes de temps en temps 🙂
      L’essentiel c’est d’aimer de façon générale 😉
      Je t’embrasse encore!!

  12. Bonsoir Mimi. trop d’accord avec toi sur la non existence du cheveux ideal. C’est tellement frustrant que de vouloir toujour copier la « texture » de l’autre sans realiser qu’en fait c’est cette diversité qui rend les cheveux crepus si interressant, Merci de nous le rappeler.

Un p'tit mot pour réagir à ce billet ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s