Je bouquine

Onze minutes, de Paulo Coelho

OnzeMinutes2

Salut à toutes !
Salut à tous !
J’espère que vous allez bien !!!

Je vous reviens aujourd’hui avec une nouvelle revue de bouquin.
Paulo Coelho est à la mode! Oui, à la mode! Ne me dites pas le contraire : tout le monde lit ses livres. Tout le monde partage ses citations. Tout le monde en est follement amoureux. C’est le dieu vivant des bibliothèques et des librairies. Et moi, sans honte aucune, j’annonce que je ne le découvre que maintenant, avec ce tout premier roman : Onze minutes.

Beaucoup de personnes m’ont conseillée de lire Paulo Coelho, en me disant que ses histoires étaient particulièrement touchantes et porteuses de messages philosophiques qui pouvaient être compris de tous. Que tout le monde pouvait se retrouver dans les aventures de ses héros et qu’il écrivait très bien. J’ai mis du temps à me laisser embarquer, tout simplement parce que je ne suis pas toujours friande de ces auteurs que tout le monde adule! Je fais parfois de la résistance aux effets de mode, mais jamais bien longtemps puisque tout compte fait, en passant dans le rayon Paulo Coelho de la librairie pas loin de chez moi, par une après-midi ensoleillée, je me suis laissée prendre au charme du résumé de ce livre :

« Maria est une toute jeune Brésilienne du Nordeste. Elle, qui n’aspire qu’à l’aventure, au grand amour, et travaille comme vendeuse dans un magasin de tissus, s’offre une semaine de vacances à Rio de Janeiro. Sur la plage de Copacabana, un Suisse lui propose de devenir danseuse de cabaret à Genève. Elle voit là le début d’un conte de fées, mais la réalité sera tout autre. Maria en vient à se prostituer : sans honte, puisqu’elle apprend à son âme à ne pas se plaindre de ce que fait son corps, et qu’elle s’interdit de tomber amoureuse. Après tout, la prostitution est un métier comme un autre, avec ses règles, ses horaires et ses jours de repos… Mais le sexe — tout comme l’amour — reste pour elle une énigme. C’est alors qu’elle rencontre un jeune peintre qui la trouble, car, s’il est aussi perdu qu’elle, il sait parler le langage de l’âme. Pour découvrir le sens sacré de la sexualité, Maria devra trouver le chemin de la réconciliation avec elle-même.

Paulo Coelho décrit pas à pas l’initiation d’une jeune prostituée, un parcours qui montre les limites de la prétendue libération sexuelle et s’achève par un retour romantique aux valeurs de cœur et de l’esprit. »

Un récit touchant, poignant, par moment drôle. Certains passages sont même érotiques, rien de surprenant une fois que vous lisez le résumé. Ce que j’ai trouvé intéressant, c’est que vous sortez de cette lecture enrichie d’un petit je-ne-sais-quoi (comme de tous les livres de Paulo Coelho je pense bien que je n’en ai pas encore lu d’autres à part celui-ci). L’auteur nous y enseigne l’amour de la sexualité (la vraie, la douce, celle de l’amour), il nous y apprend à écouter son corps et ses envies, à suivre les voix du cœur et à vivre le moment présent, à oser le sacrifice, dans le but ultime de goûter au bonheur. Mais au fait, serait-il interdit aux moins de 18ans?! (lol)

OnzeMinutes1

Pourquoi ‘Onze minutes’ ? Je vous laisse le découvrir vous-mêmes.
Allez le lire, surtout si vous êtes une femme! 😉
Ma note : 9/10 (j’aurai pu lui mettre 10/10 mais disons que ce serait trop parfait!).
De gros bisous et à très vite!!!

Publicités

4 thoughts on “Onze minutes, de Paulo Coelho”

  1. Alors j’ai lu ce livre en 2011. Et comme toi, malgré toute ma bonne foi, c’était mon premier Coelho.
    J’ai vraiment adoré ce livre. Et comme toi je lui mettrais un 9. Je ne lui mets pas un 10 parce que j’ai trouvé la fin trop expéditive. A part ça, je l’ai trouvé grandiose. Pas trop long ni trop volumineux, mais excellent. C’est très bien que tu commence par ça.
    Je te conseillerais de lire le fameux alchimiste que je n’ai jusque là pas encore lu, Aleph qui est magique et qui je crois restera mon préféré de lui.
    Et en livre de poche, tu peux acheter le manuel du guerrier de la lumière que je lis à mon rythme depuis 2 mois 🙂

    1. Ouiiiiiiiiiiii cette fin, dommage je m’attendais à autre chose! Mais bon, au moins l’histoire s’est bien terminée…
      J’ai l’alchimiste qui traîne depuis un mois sur ma table, je vais m’y mettre bientôt, j’ai déjà commencé un autre bouquin, d’ici la fin du mois je pense que je m’en serai occupée.
      Merci pour tes recommandations Sabine!!! Je garde ça précieusement au chaud, j’ai tout plein de livres à lire là héhéhé… Bisous Bisous!!!

  2. Je l’ai lu aussi et j’ai adoré…je me dénonce moi aussi j’aime Paulo Coelho et je l’ai découvert a mes 18ans avec « Véronique décide de mourir » ca était une révélation et 7 ans plutard je l’aime toujours.
    Bisous!

Un p'tit mot pour réagir à ce billet ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s