Capillaire

Mes cheveux afro, touche ou pas touche?

dont-touch-my-hair

Bon d’accord, je suis d’accord que ça n’a rien d’agréable lorsque quelqu’un vient vous trifouiller l’afro, y plonger ses doigts et ses ongles jusqu’au cuir chevelu, et qui en prime s’amuse à défaire votre coiffure que vous avez mis trois heures (rien que ça!) à élaborer. C’est même très énervant!!! Voire même un manque de respect.

Mais le problème est-il dans le fait que l’on vienne toucher les cheveux afro? Ou que l’on s’y prenne comme un forcené sans aucun respect de l’intimité que peut également représenter la chevelure?!

Personnellement, je n’ai pas vraiment d’objection à ce que l’on me touche les cheveux. A condition bien entendu que celui qui veuille tenter cette expérience me demande tout d’abord la permission (il s’agit tout de même de MES cheveux!) et qu’ensuite, SI ET SEULEMENT SI JE SUIS D’ACCORD, il s’y prenne avec tact et douceur. Inutile de tirer dessus, de défaire les boucles (le pire!!) ou de plonger les doigts dans tout l’afro libre pour ensuite y laisser des formes concaves, preuves que la coiffure a été tout simplement perturbée.

Beaucoup d’articles et d’images sur internet dénoncent et illustrent la colère des femmes noires qui refusent systématiquement qu’on leur touche les cheveux. Sous leurs menaces de coups de pieds, de poings, de prises de karaté digne d’un film de Bruce Lee et j’en passe. Oui, on passe vraiment – je trouve à mon humble avis – pour de vraies lionnes prêtes à défendre leurs petits dans la rude savane.

Je suis de celles qui portent le cheveu afro naturel, et qui pensent que beaucoup sont encore curieux de sa texture. Pour de nombreuses personnes, l’afro est une coiffure mystérieuse : comment tes cheveux font pour rester « droits », « debout »?! Ne parlons pas de ceux qui pensent également que les cheveux naturels sont durs au toucher! Et pour se rendre compte qu’en fait, les cheveux crépus peuvent être doux comme du coton, il faut toucher! Les cheveux naturels afro sont donc au cœur de bien de curiosités venant de la part de ceux qui n’y connaissent vraiment rien. On veut toucher pour savoir, pour sentir, pour évaluer. Et je le comprends parfaitement. Je vous avouerai même que je touchais également beaucoup les cheveux d’une amie blanche dont les cheveux étaient extrêmement raides. Je les trouvais… bizarres, raides comme des baguettes!

Mais j’essayai de bien m’y prendre, en demandant d’abord la permission. Iriez-vous toucher la main de quelqu’un d’inconnu dans la rue pour savoir si sa paume est douce ou rugueuse?! J’en doute fort, à moins de ne pas craindre les uppercuts! Les cheveux aussi sont intimes. Et par conséquent, on peut clairement comprendre que certaines deviennent vertes de rage lorsqu’on les leur touche à tort et à travers, sans même leur demander leur avis. Et je pense que le problème se situe là : demandez gentiment si la propriétaire de la chevelure est d’accord, touchez délicatement. Sinon passez votre chemin, vous vous épargnerez bien des problèmes! Et dans certains cas, abstenez-vous tout simplement de vouloir toucher.

~ Much Love, Manouchka ~

 

Publicités

4 thoughts on “Mes cheveux afro, touche ou pas touche?”

  1. Et toc !! Voilà qui est bien dit !! C’est tellement embêtant de se faire décoiffer sous prétexte de vérifier si ce sont de « vrais cheveux » … Certains même prennent plaisir à regarder disparaître leurs doigts dans la touffe comme s’ils avaient un ours en peluche entre les mains !! Merci pour ton article Manouch !! Xoxoxooo !!

Un p'tit mot pour réagir à ce billet ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s