L’anti-féminisme du #KimKChallenge

Sans titre

Spécial petit billet féministe, féminin, de femme, bref je vais vous dire ce que je pense brièvement de ce que j’ai pu tristement observer ces derniers jours sur les réseaux sociaux : le #KimKChallenge. En gros, un challenge qui à mon sens ne sert strictement rien si ce n’est à déprécier la valeur de la femme (comme si on ne voyait pas suffisamment de femmes nues « grâce » aux médias). C’est mon point de vue, merci de bien vouloir le respecter – je respecterai le vôtre de toutes les façons.

Que certaines puissent revendiquer le droit de partager des photos de leur corps nu commentées du hashtag #KimKChallenge au nom du féminisme me laisse dubitative. Ce n’est pas ça pour moi, le féminisme. Ce n’est pas en diffusant de vulgaires photos nues (selfie du miroir en plus!) qu’une femme réussira à faire valoir ses droits civiques, ses droits à l’éducation, à travailler, à percevoir un salaire fonction de ses compétences, et j’en passe. D’autres en viennent à supposer qu’être sexy serait le nouveau féminisme. Soit, mais tout dépend de la manière dont vous définissez le terme ‘sexy’. Pour ma part, ce n’est certainement pas en me basant sur l’exemple de Kim Kardashian. Kim K. est suivie par une foule de jeunes filles et femmes et a indéniablement une influence sur celles-ci. Et lorsqu’elle déclare « Me sentir bien dans ma peau me rend plus forte. Montrer au monde mes fêlures et ne pas avoir peur de ce que chacun va dire à mon propos me rend plus forte. », j’ai comme la vague impression qu’elle se moque légèrement de nous. Pourquoi vouloir nécessairement hypersexualiser le corps féminin? L’ériger en objet? Parce que c’est tout simplement ce qu’elle s’applique à faire, et je ne vois vraiment pas ce qu’il y a de constructif à faire ça pour le commun des mortels – en clair, Kim K. vit sur une autre planète qui n’est pas la nôtre ! Kim K. agit pour le compte de son département commercial et marketing. Je précise qu’il ne s’agit aucunement d’une opération de « hating », je plains clairement le message qu’elle véhicule et surtout l’exemple pathétique qu’elle donne à la gente féminine. On peut avoir confiance en soi, aimer son corps, en être fier sans pour autant se dévêtir et comme elle le dit si bien, montrer au monde ses fêlures!

En conclusion, non, vous n’êtes pas Kim K., alors de grâce, arrêtez de poster des photos de vous nues avec en légende ce hashtag péjoratif qu’est #KimKChallenge au nom du féminisme! Ce n’est certainement pas pour agir pour la cause véritable des femmes.

Empire et grossophobie

Actress-Gabourey-Sidibe

La série Empire? Je connais mais je ne regarde pas du tout. J’en ai entendu parler ici et là, et toutes les personnes qui m’en ont touchée un mot m’ont conseillée de la regarder, ou plutôt devrai-je dire « de la DÉVORER ». Du genre, « Ah ouaiiiis Manouchka faut que tu regardes, c’est trop trop biennn!« . Je n’ai toujours pas trouvé la motivation pour regarder Scandal, alors Empire pourra bien attendre. Et Games of Thrones? N’en parlons même pas! (lol).

Cet après-midi. Petit moment de calme. Je fouine sur mes sites croustillants de potins de stars à la recherche d’une information qui changera le cours de ma vie, et là ! je tombe sur un article parlant de la série Empire, disant que l’actrice Gabourey Sidibe s’est faite littéralement insulter sur les internets parce qu’elle a eu la CHANCE – oui la chance, et alors?! – de tourner une scène sexy avec son petit ami dans la série si j’ai tout compris (un tantinet beau gosse apparemment). J’ai tout de suite décidé d’en faire un touuuuut petit post ici, afin de redire ce que je pense et repense de ces pseudo critères de beauté!

Diffusé le mercredi 4 novembre 2015 aux États-Unis, le sixième épisode de la saison 2 d’Empire a fait réagir. Dès le début de l’épisode, on voit Becky Williams (Gabourey Sidibe) et son petit ami MC J Poppa (Mo McRae) allongés, en train de s’enlacer. Une scène d’intimité courante et en rien choquante entre deux personnages de série à la télévision, mais cette fois, les moqueurs se sont emparés de l’histoire.

Et pourquoi les moqueurs se sont emparés de l’histoire?! Laissez-moi deviner… Parce que Miss Precious est une femme noire?! en surpoids?? et qui selon eux, n’a aucunement le droit d’avoir un petit ami? d’être désirée?? de sexer??! Parce qu’elle est grosse! Disons le clairement, ça s’appelle de la grossophobie. Et merci à qui? Merci à ces pseudo standards de beauté qui nous font croire qu’une femme à la peau noire n’est pas belle, qu’une femme grosse n’est pas belle, qu’une femme aux cheveux crépus ou frisés n’est pas belle, qu’une femme mince n’est pas belle, qu’une femme aux fesses plates n’est pas belle, qu’une femme ayant des lèvres fines n’est pas belle, qu’une femme ayant deux seins en poire n’est pas belle, qu’une femme aux yeux bridés n’est pas belle, etc. La liste est longue et non exhaustive! Et moi, ça me fatigue qu’on vienne nous dicter ce qui est beau et ce qui n’est pas beau!!

Mettons de côté les cas extrêmes, c’est-à-dire les cas où la maladie a fait de votre corps sa signature, où vous êtes loin de maîtriser la situation. Et considérons simplement le fait que la Nature vous ait faite comme vous êtes aujourd’hui, et qu’il faille faire avec. Faire avec, c’est-à-dire que vous n’avez pas le choix, vous ‘dealez’ avec ce que vous avez. Que diriez-vous à ces critères de beauté? Les laisseriez-vous faire leur loi? Décider de la pluie et du beau temps de VOTRE vie?! Jusqu’à quand allons-nous continuer à nous moquer des différences, des autres, des ‘ils ne sont pas comme nous!‘?!

Je ne suis pas grosse, mais j’ai envie de parler pour cette Miss Precious! Elle aussi a le droit, en tant que FEMME, d’être désirée, de se sentir belle, d’être sexy dans son corps, dans ses formes, dans son enveloppe corporelle!! Avec ce qu’elle a! Son esprit et son âme aussi ont le droit de se sentir BEAUX! Elle a connu l’amour? Elle est désirable et désirée? Elle plaît? Eh bah tant mieux pour elle! De toutes les façons, le discours aurait été le même si elle avait été trop mince, trop élancée ou trop verte de peau. Oh! Et tant pis pour vous qui vous en moquer, vous montrez juste à quel point vous êtes malheureux.

Ce que je kiffe malgré tout, c’est qu’elle a du répondant la Miss Sidibe!
http://www.programme-tv.net/news/series-tv/74360-empire-moquee-pour-sa-scene-de-sexe-gabourey-sidibe-repond-aux-critiques/

Trop, c’est trop !

17994_825453150865386_1420144998363361518_n

Cette fois-ci c’est Public qui fait dans le gros n’importe quoi et qui compare, en ciblant Solange Knowles, les cheveux afro à des « dessous de bras ». Et d’ici quelques jours, je parie que la communauté noire aura droit à un semblant d’excuses de la part du magazine people, histoire de faire joli ‘vite fait’ et de ne pas passer pour le magazine raciste de service. Sauf qu’en attendant, des milliers de femmes noires et métissées en ont ras la casquette de lire ou d’entendre de tels propos!! Clairement méprisantes, insultantes et rabaissantes, ces tendances qu’ont les médias à comparer les cheveux afro crépus à tout et à n’importe quoi nous, femmes noires et métissées, ça nous exaspèrent!!! Nous sommes excédées par ces ‘faux pas’, qui ne le sont clairement pas! Tous ces mots ont bien été réfléchis, pesés, lus et relus par toute une équipe, avant d’être divulgués dans vos articles-torchons! Y en a marre!! Ayez le sens du respect! Respect de la différence – oui parce que nos cheveux sont différents des autres, de l’authenticité – oui parce que nos cheveux afro sont authentiques, que vous le vouliez ou non, respect de notre liberté à ne pas répondre à VOS critères de beauté! Encore une fois, je reviens sur cette notion de critère de beauté, qui est totalement subjective et appréciable différemment d’un bout du monde à l’autre. Pourquoi ne sont-ils pas capables d’accepter le fait que LEURS critères de beauté ne correspondent pas aux nôtres, et que nous sommes clairement LIBRES d’être NOUS?! Bref, trop c’est trop, Public, sur ce coup, une fois de plus, t’as vraiment m*rdé!!!

Signé,
Une fan inconditionnelle de Solange qui trouve ses cheveux absolument rock!!!

Les locks rouges, c’est du tartare de bœuf tu dis?!

Le magazine en ligne Voici a publié un article ce mardi 24 mars qui commençait ainsi :

« Shy’m a décidé de chan­ger de coupe de cheveux : ce week-end, elle a troqué sa cheve­lure lisse contre des dread­locks. Mais comme elle est toujours rouge, ça ressemble à s’y méprendre à du bœuf haché. Vous avez dit boulette ?« 

picture

Je ne sais pas pour vous, mais personnellement j’ai trouvé la comparaison insultante à souhait. Les coiffures afro doivent systématiquement passer par la case ‘critique loin d’être constructive’ et subir les pires moqueries de ces personnes estimant qu’il s’agit là de ‘folies capillaires complètement loufoques’ de tout genre. De la viande hachée vous avez écrit? Ne me laissez plus lire de telles inepties.

Si Shym a voulu changer de coiffure, de style, et sachant que depuis un certain temps la miss laisse libre cours à ses désirs de changements de style (tant mieux pour elle d’ailleurs!), cette fois-ci, la tentative est loin d’être passée comme une lettre à la poste. Les commentaires laissés par la plupart des internautes passés par le site de Voici sont virulents et insultants. J’ai presque envie de dire ‘La pauvre…’.

Sans titre

Ce n’est pas que l’on s’attaque particulièrement à Shym qui m’embête, même si dans le fond je dois reconnaître que la plupart des remarques soient extrêmement méchantes et inutiles. C’est plutôt la façon dont sa coiffure a été affreusement comparée à de la viande hachée! Les locks (et même les fausses locks) sont une coiffure afro, comme il en existe bien d’autres d’ailleurs. Malgré le fait que ces coiffures (coupe afro, locks et autres) soient de plus en plus répandues et observées sur bon nombre de personnes autour de nous qui n’hésitent plus à s’affirmer, il persiste des clichés et une dose incalculable d’ignorance en la matière qui amène certaines personnes à proférer insultes et moqueries : les locks pour commencer c’est bizarre, mais si en plus elles sont rouges, elles rappellent de la viande hachée. Quelle bêtise!

Il est temps que les médias en particulier cessent ce type de comparaison insultante et dégradante. Nos cheveux ne ressemblent ni à des poulpes, ni à des éponges, ou que sais-je encore, et encore moins à de la viande hachée lorsqu’ils sont teints en rouge! Bon nombre de personnes se battent quotidiennement pour que ces coiffures soient reconnues ‘normales’ par toutes les sociétés – chose complètement insensée à la base puisque ce sont des cheveux naturels! – pendant que d’autres continuent de s’en moquer et de proférer des débilités au grand public. Comment voulez-vous que des locksés puissent trouver du travail ou soient librement acceptés dans les écoles lorsque nos chers journalistes se permettent de rédiger de tels torchons?

Ras le bol.
Si jamais vous souhaitez lire l’article en question, Voici !

~ Much Love, Manouchka ~