Capillaire

Sur le banc des accusés : retour au défrisage

Coucou tout le monde!!

J’espère que vous allez bien et que vous profitez divinement de ces mois de vacances!!

Si il est possible de parler du « retour au naturel » après une période de défrisage, on peut également je pense, parler d’un « retour au défrisage » après une certaine période de naturel. Et aujourd’hui, j’avais envie d’aborder ce croustillant sujet (sensible pour certaines et banal pour d’autres) du retour au défrisage.  En effet, il y a quelques jours, la célèbre Youtubeuse SimplYounique a publié une vidéo dans laquelle elle dévoilait sa somptueuse crinière fraîchement défrisée, après près de 6 ans de naturel. Bien avant elle, c’était notre amie Isateuf qui avait décidé de recommencer à se défriser les cheveux. Et ce n’est que pour citer ces deux femmes dont le parcours capillaire a été suivi de près sur les internets par bon nombre de personnes. D’ailleurs, je vous laisse découvrir leurs vidéos respectives avant de continuer mon billet :

SimplYounique

Isateuf

Ce qui m’a donnée envie d’écrire et de partager mon avis sur la question du retour au défrisage, a surtout été les avis et commentaires quelque peu brûlants que certaines ont pu laisser sous les vidéos/photos de ces deux jeunes femmes suite à leur décision de renouer avec la ‘creamy crack‘ comme nous l’appelons parfois si affectueusement (comprenez la crème défrisante). Des mots salés, des reproches virulents, de fortes désapprobations, des jugements négatifs, des critiques parfois loin d’être constructives, et pour certaines, vraiment peu, voire pas du tout de marques de compréhension.

Personnellement, je peux tout à fait comprendre que lorsque certaines femmes décident de ‘médiatiser’ leur parcours capillaire – et c’est le cas de parler de « médias » puisque vous êtes clairement affichées partout sur les internets – , celles-ci acceptent en retour de recevoir critiques et commentaires qui peuvent être de tout genre. C’est un peu normal, puisqu’en décidant de se mettre en avant, en choisissant de partager un parcours capillaire, et dans le cas présent un retour au naturel, ces femmes acceptent, par la force des choses, de devenir des modèles. Qu’elles le veuillent ou non, elles deviennent des inspirations, des ‘exemples’. On s’empresse de tester leurs conseils, leurs astuces, les produits qu’elles utilisent. On admire leur pousse, leur courage face à la folie et au caprice du cheveu crépu qu’elles domptent avec adresse et sans peur aucune. Bref, on les suit avec admiration! Ce sont nos héroïnes capillaires.

Et puis un beau jour, alors qu’on s’y attend le moins, c’est la catastrophe : elles se (re)défrisent les cheveux.
C’est alors la désillusion totale. La déception. La détresse. On en perd le nord, la boule, le réseau. On se demande ce qui a bien pu traverser la tête de notre youtubeuse/blogueuse préférée pour qu’elle en vienne à se redéfriser les cheveux, elle qui jurait par tous les saints que le défrisant était fini et rayé de sa vie à tout jamais! Nous aurait-elle mentis?! Nous aurait-elle bernés?! Se serait-elle servie de nous pour avoir un maximum de produits gratuits ou – Ô Dieu – d’argent?? On est choqué, scandalisé, on crie à la fin du monde et ne sachant que faire, on se lâche sur sa page facebook/youtube, son blog pour lui dire et lui faire savoir toute notre consternation! Pourquoi?? Pourquoi nous as-tu trahies SimplYounique? Pourquoi as-tu recommencé le défrisage alors que nous comptions sur toi pour tenir la route? Nous devions aller ensemble jusqu’au bout de ce parcours! C’est grâce à toi et à toi seule que je suis revenue au naturel et regarde aujourd’hui, par ta faute, je suis perdue!!! Tu es une traite!!! Tu n’aurais pas du! Je me désabonne! Je suis déçue.

Bref. Vous l’aurez compris, je suis partie dans un trip avec mes mots en essayant de me mettre à la place de ces ‘fans’ qui du jour au lendemain se retrouvent face à leur « héroïne » portant une toute autre coiffure, ne respectant plus aucune de ses valeurs capillaires tant affirmées il y a tout juste quelques jours. Cette « héroïne » qui les a tant déçues…

A travers ce billet, j’aimerai juste rappeler une chose, qui est valable pour moi bien entendu mais aussi pour vous les back-to-natural girls : le retour au naturel, vous le vivez pour vous et non pour SimplYounique, ou Izateuf ou j’en passe. Vous le faites pour VOUS et VOUS! Si maintenant, je suis bien consciente de ce fait, vous avez eu à trouver en ces ex-naturelles des modèles, des sources d’inspiration, et que vous en venez à être déçues de leur décision de renouer avec le défrisage, ça peut tout à fait se comprendre : j’ai envie de rajouter que c’est même un peu normal. Cependant, je doute que cela soit une raison pour en venir à juger la décision de ces femmes, au point de les descendre, de critiquer leur choix comme si il s’agissait d’une question de vie ou de mort. Relax! A terme, ce ne sont que des cheveux, et surtout ça reste LEURS cheveux, LEUR vie, LEUR décision. Nous ne sommes que spectatrices d’une réalité qui est loin de nous appartenir et que nous ignorons parfois complètement – contrairement à ce que nous pensons, ce n’est pas en regardant leurs vidéos de coiffures, ou en lisant leurs blogs de beauté et cheveux que nous connaissons tout de leurs émotions, de leur vie, de leurs problèmes, etc.

Je pense au final qu’il nous faut pouvoir garder un certain recul. Il faut savoir respecter la décision de ces personnes qui, quoi qu’on dise, partagent beaucoup (de bonnes choses) avec nous et nous enrichissent de leurs expériences. C’est vrai que ça peut être décevant de voir une femme en laquelle nous trouvions grande inspiration, changer radicalement de bord pour revenir à ce qu’elle repoussait fermement il y a peu, mais ce qui compte au final, c’est que nous soyons nous-mêmes convaincues de nos propres choix et affirmations. J’ai beaucoup appris grâce à SimplYounique, j’ai adoré suivre le parcours capillaire de Isateuf, et je retiens tout ce que j’ai pu en tirer de bon. Mais je ne connais rien de leurs difficultés au quotidien dans la vie, leur manque de temps, leur besoin de vouloir concilier 1001 choses, ou tout simplement leur ras-le-bol des séances de démêlage, etc. Ce que je peux souhaiter, c’est le meilleur pour la suite, et si le besoin se fait réellement et profondément sentir, trouvons d’autres personnes à suivre qui sauront nous donner ce que nous recherchons…!! Mais ne crachons pas sur ce que nous avons pu réaliser grâce à ces personnes, de grâce.

Non mais, et puis après, si je me défrise les cheveux demain, vous aurez toutes disparu c’est ça?! hahahaaaaaa… La bonne blague!! (lol). Et avouons-le, SimplYounique, sa longueur est superbe!!

Sur ce, à bon entendeur les Frisettes!
Salut!!

~ Much Love, Mimi ~

Publicités