Capillaire

Mes cheveux ne poussent plus!?

🙂 Bonjour les filles!

« Mes cheveux ne poussent plus!? » C’est la question que je me pose souvent ces derniers jours. Après un shampoing tout à fait banal, j’ai jeté un petit coup d’œil à mes longueurs et me suis rendue compte que j’étais à peu près au même niveau depuis maintenant quelques semaines, pour ne pas dire mois. Est-ce que quelque chose cloche quelque part?! Alors j’ai zoomé sur mes racines. Ah! J’ai oublié de faire mention de ceci, mais il y a un mois j’ai décidé de reteindre mes cheveux en brun. Parce que c’est bien joli la couleur de feu, les pointes claires et rousses, toussa toussa, mais avec le temps et le manque d’entretien, ça devient vraiment pas beau à voir. Bref, je ne vous apprends rien! Et étant donné que j’ai choisi un brun légèrement plus clair que ma couleur naturelle, au zoom, j’ai pu constater qu’en fait, mes cheveux poussaient toujours bien, puisque j’ai même déjà une repousse d’un bon centimètre.

Mais alors, qu’est-ce qui ne va pas?! Lorsque vous remarquez que vous ne prenez plus de longueur depuis un certain temps, c’est qu’il y a sans aucun doute un petit souci quelque part. Les cheveux, ça pousse toujours (à moins que vous ne souffriez d’alopécie sévère ou que votre bulbe soit mort). Et dans mon cas, je pense tout simplement qu’il s’agit d’un souci de casse! Mes pointes, avec les couleurs, n’ont pas cessé de se casser depuis quelques mois. A tel point qu’à chaque démêlage, je retrouvais tout un tas de miettes de cheveux au sol! Pas très chic… J’ai pensé que ce n’était rien d’important, juste quelques cheveux qui tombent. Bah en fait non, j’ai eu les longueurs très fragilisées, de la bonne et belle casse, et au final cette impression très réaliste de ne plus avoir les cheveux qui gagnent en longueur.

Je ne suis pas une obsédée de la longueur. Je dois même vous avouer qu’actuellement, je me tâte à me recouper les cheveux, histoire de changer un p’tit peu de style, de ‘staïle’. Cependant, ayant toujours voulu savoir jusqu’à quel point je pouvais garder mes cheveux longs, j’ai plutôt choisi, il y a deux ans, de me lancer dans cette espèce de challenge, voir jusqu’où je tiendrais le coup. Alors aux grands maux, les grands moyens ; j’ai décidé de reconcocter ma routine et de l’adapter aux besoins actuels de mes cheveux. Une bonne chose déjà que j’ai eu à les reteindre en brun… On va dire que ça les a légèrement gainés et qu’ils sont moins ‘raplaplas’.

Une fois par semaine, le shampoing!

J’utilise pour le lavage le shampoing pour cheveux endommagés de Aphogee, qui est très doux et n’agresse pas les cheveux. Ensuite pour démêler, j’utilise le suuuuper après shampoing à la kératine de OGX, un produit que j’apprécie énormément dans la mesure où à peine une noisette suffit pour adoucir la moitié de la chevelure et à bien aider au démêlage. 🙂 Toutefois, pour faciliter le démêlage, je prends tout de même quelques minutes pour démêler mes cheveux avant de les laver. A partir d’une certaine longueur, ça aide vraiment beaucoup. Et pour finir, en soin, je pose pour 5minutes le soin à la kératine toujours de Aphogee, puis je finis en rinçant soigneusement à l’eau fraîche.

22

Après le shampoing, routine hydratation une fois par semaine également!

Je m’occupe de nourrir et d’hydrater mes cheveux pour qu’ils ne soient pas secs pendant la semaine. Et pour cela, sur cheveux encore légèrement humides, j’applique un peu d’huile de coco (actuellement j’utilise cette de Aroma Zone). Cette huile apporte de la brillance et nourrit/hydrate les cheveux, tout en sentant agréablement bon! Je répartis ensuite une bonne noisette du leave in conditionner au beurre de karité de la marque Cantu. Je brosse pour faire bien répartir les produits et je me fais de grosses vanilles que je laisse sécher à l’air libre.

11

Pendant la semaine, je me contente de brumiser légèrement mes cheveux à l’eau au matin, et si besoin d’appliquer un peu de leave in conditioner de Cantu pour nourrir. Généralement, je m’attache les cheveux ou je fais une coiffure protectrice rapide. J’ai simplement choisi de ne pas laisser mes cheveux à l’air libre un certain temps, en mode afro par exemple, le temps que les pointes se fortifient un peu et qu’il y ait moins de casse.

Toujours la plus simple des routines, pour ma part, je trouve que c’est ce qu’il y a de meilleur!

Et vous, dites-moi quelle est votre routine actuelle? Avez-vous eu l’occasion de tester les produits que j’utilise actuellement? Si oui, qu’en avez-vous pensé?

Prenez soin de vous! Gros bisous!!! 🙂 🙂

~Much Love, Manouchka ~

Publicités
Beauté

L’huile de coco pour un peu tout

Coucou les filles,
J’espère que vous allez bien !

Si il y a bien une odeur qui me fait voyager et me sentir fraîche, c’est bien l’odeur de la noix de coco. Elle me rappelle le soleil, la mer, les vacances, l’eau de coco fraîche et désaltérante, bref, que du bonheur quand on sait l’addiction que j’ai pour le beau temps. Et qui dit noix de coco dit également huile de coco. Longtemps j’ai essayé d’apprivoiser ‘capillairement’ parlant cette huile. Avec des bains d’huile ou juste en petites touches pour hydrater les pointes, et j’ai toujours eu beaucoup de mal ; je pense faire partie des rares personnes à qui l’huile de coco assèche les cheveux.

Effectivement, sur la toile, beaucoup de témoignages chantent les louanges de cette huile dont le pouvoir hydratant sur les cheveux n’est plus à démontrer. C’est d’ailleurs l’une des rares huiles à pouvoir pénétrer la fibre capillaire. Elle apporte également beaucoup de brillance. Dans bon nombre de pays, comme sur les îles par exemple, les femmes s’enduisent les cheveux d’huile de coco pour les nourrir, les hydrater et les faire briller.

6c8f6fc153729e83c5ce6a0fca52d612J’ai essayé sur mes cheveux, ça a brillé, mais ça s’est également bien vite asséché (snif!). Alors que toutes mes copines n’en disent que du bien! Bref, tant pis pour moi! Je vais me consoler autrement puisque la nature faisant bien les choses, l’huile de coco (dont je ne peux malgré tout, pas me passer!) ne sert pas qu’à chouchouter nos cheveux !

Voici donc une liste – non exhaustive – de ce que vous pouvez faire avec votre huile de coco :

∗ Vous hydrater les cheveux, les nourrir en faisant des bains d’huile (à laisser poser une petite heure ou deux par exemple suivi d’un bon shampooing) ou tout simplement pour les faire briller. Ayez la main légère lorsqu’il s’agit d’uniquement les faire briller surtout si il fait chaud et soleil, afin que les cheveux ne ‘cuisent’ pas (ça les rendrait très secs).

∗ Vous démaquiller lorsque vous n’avez plus de lait démaquillant par exemple. Vous pouvez vous masser le visage et les yeux avec vos mains et une petite quantité d’huile de coco, et ensuite terminer par votre toilette habituelle. J’ai testé, et c’est très efficace ! Pas toujours par contre lorsque le maquillage est intensément waterproof (d’ailleurs ces waterproof sont de plus en plus résistants, c’est fou!)

∗ Vous hydrater la peau du corps, et ça sent rudement bon ! Sans compter le fait que votre peau brille après l’application, c’est juste agréable, un vrai moment de plaisir ! Sur le visage cependant, l’huile de coco est souvent déconseillée, surtout si vous avez la peau grasse car elle est comédogène. Toutefois, par petites touches sous les yeux, elle préviendrait l’apparition des rides.

Cuisiner, lorsque votre huile de coco est 100% naturelle voire bio. Vous pouvez l’utiliser pour un curry de poulet au coco par exemple. Essayez, vous verrez, ça donne un très bon goût !

∗ Vous blanchir les dents. C’est la nouvelle folie des huiles végétales ; on les utilise en bain de bouche pendant une vingtaine de minutes avant le brossage des dents, à jeun et dès le réveil au saut du lit. J’ai essayé et je vous préviens pour qu’il n’y ait pas de surprise, ce n’est pas évident du tout les premières fois car l’huile devient mousseuse, presque pâteuse dans la bouche au fur et à mesure qu’elle récupère les toxines lors du gargarisme – pas très agréable comme sensation… Et apparemment, ça marche ! Sur internet, vous trouverez bon nombre de témoignages qui en attestent l’efficacité.

∗ Vous n’avez plus de mousse à raser pour vos jambes par exemple ? L’huile de coco fera très bien l’affaire ! en attendant que vous en rachetiez.

∗ En massage sur les ongles, elle les fortifie. Un très bon moyen de soigner vos ongles si vous souhaitez les avoir plus durs ou plus longs.

∗ Par petite touche sous les aisselles, elle servirait également de déodorant. Je n’ai jamais eu à tester cette technique, mais étant de plus en plus attirée par tout ce qui peut être  naturel pour cette partie du corps, comme la pierre d’alun, pourquoi ne pas tenter le coup ?

Notez que l’huile de coco devient liquide lorsqu’elle est à une température en-dessous de 25°C. Solide, elle prend une couleur blanchâtre et il vous suffit de la chauffer entre vos mains pour qu’elle redevienne liquide.

Dites-nous si vous êtes fan de cette huile ? Et quelles sont vos marques préférées ?
En attendant de vous lire, je vous souhaite une très jolie semaine !

Prenez soin de vous les filles!

~ Much Love, Mimi ~