Capillaire

Mes cheveux ne poussent plus!?

🙂 Bonjour les filles!

« Mes cheveux ne poussent plus!? » C’est la question que je me pose souvent ces derniers jours. Après un shampoing tout à fait banal, j’ai jeté un petit coup d’œil à mes longueurs et me suis rendue compte que j’étais à peu près au même niveau depuis maintenant quelques semaines, pour ne pas dire mois. Est-ce que quelque chose cloche quelque part?! Alors j’ai zoomé sur mes racines. Ah! J’ai oublié de faire mention de ceci, mais il y a un mois j’ai décidé de reteindre mes cheveux en brun. Parce que c’est bien joli la couleur de feu, les pointes claires et rousses, toussa toussa, mais avec le temps et le manque d’entretien, ça devient vraiment pas beau à voir. Bref, je ne vous apprends rien! Et étant donné que j’ai choisi un brun légèrement plus clair que ma couleur naturelle, au zoom, j’ai pu constater qu’en fait, mes cheveux poussaient toujours bien, puisque j’ai même déjà une repousse d’un bon centimètre.

Mais alors, qu’est-ce qui ne va pas?! Lorsque vous remarquez que vous ne prenez plus de longueur depuis un certain temps, c’est qu’il y a sans aucun doute un petit souci quelque part. Les cheveux, ça pousse toujours (à moins que vous ne souffriez d’alopécie sévère ou que votre bulbe soit mort). Et dans mon cas, je pense tout simplement qu’il s’agit d’un souci de casse! Mes pointes, avec les couleurs, n’ont pas cessé de se casser depuis quelques mois. A tel point qu’à chaque démêlage, je retrouvais tout un tas de miettes de cheveux au sol! Pas très chic… J’ai pensé que ce n’était rien d’important, juste quelques cheveux qui tombent. Bah en fait non, j’ai eu les longueurs très fragilisées, de la bonne et belle casse, et au final cette impression très réaliste de ne plus avoir les cheveux qui gagnent en longueur.

Je ne suis pas une obsédée de la longueur. Je dois même vous avouer qu’actuellement, je me tâte à me recouper les cheveux, histoire de changer un p’tit peu de style, de ‘staïle’. Cependant, ayant toujours voulu savoir jusqu’à quel point je pouvais garder mes cheveux longs, j’ai plutôt choisi, il y a deux ans, de me lancer dans cette espèce de challenge, voir jusqu’où je tiendrais le coup. Alors aux grands maux, les grands moyens ; j’ai décidé de reconcocter ma routine et de l’adapter aux besoins actuels de mes cheveux. Une bonne chose déjà que j’ai eu à les reteindre en brun… On va dire que ça les a légèrement gainés et qu’ils sont moins ‘raplaplas’.

Une fois par semaine, le shampoing!

J’utilise pour le lavage le shampoing pour cheveux endommagés de Aphogee, qui est très doux et n’agresse pas les cheveux. Ensuite pour démêler, j’utilise le suuuuper après shampoing à la kératine de OGX, un produit que j’apprécie énormément dans la mesure où à peine une noisette suffit pour adoucir la moitié de la chevelure et à bien aider au démêlage. 🙂 Toutefois, pour faciliter le démêlage, je prends tout de même quelques minutes pour démêler mes cheveux avant de les laver. A partir d’une certaine longueur, ça aide vraiment beaucoup. Et pour finir, en soin, je pose pour 5minutes le soin à la kératine toujours de Aphogee, puis je finis en rinçant soigneusement à l’eau fraîche.

22

Après le shampoing, routine hydratation une fois par semaine également!

Je m’occupe de nourrir et d’hydrater mes cheveux pour qu’ils ne soient pas secs pendant la semaine. Et pour cela, sur cheveux encore légèrement humides, j’applique un peu d’huile de coco (actuellement j’utilise cette de Aroma Zone). Cette huile apporte de la brillance et nourrit/hydrate les cheveux, tout en sentant agréablement bon! Je répartis ensuite une bonne noisette du leave in conditionner au beurre de karité de la marque Cantu. Je brosse pour faire bien répartir les produits et je me fais de grosses vanilles que je laisse sécher à l’air libre.

11

Pendant la semaine, je me contente de brumiser légèrement mes cheveux à l’eau au matin, et si besoin d’appliquer un peu de leave in conditioner de Cantu pour nourrir. Généralement, je m’attache les cheveux ou je fais une coiffure protectrice rapide. J’ai simplement choisi de ne pas laisser mes cheveux à l’air libre un certain temps, en mode afro par exemple, le temps que les pointes se fortifient un peu et qu’il y ait moins de casse.

Toujours la plus simple des routines, pour ma part, je trouve que c’est ce qu’il y a de meilleur!

Et vous, dites-moi quelle est votre routine actuelle? Avez-vous eu l’occasion de tester les produits que j’utilise actuellement? Si oui, qu’en avez-vous pensé?

Prenez soin de vous! Gros bisous!!! 🙂 🙂

~Much Love, Manouchka ~

Capillaire

Challenge « SOS Cheveux Fatigués »

Hello les girls!!

J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un excellentissime weekend!

Pour celles qui me suivent sur twitter, j’avais annoncé vendredi sur mon profil @MnkNi, que je préparai un challenge SOS Cheveux fatigués, et que je le partagerai avec vous aujourd’hui. Ça fait vraiment longtemps que je ne me suis pas lancée dans un bon p’tit challenge capillaire, mais en plus, c’est que le besoin se fait urgent! Je vous explique : pas de bain d’huile proprement fait depuis plus de trois mois, des hennés à répétition qui ont asséché mes cheveux (ce n’est pas la faute du henné non non, mais la mienne qui n’ai pas suivi les règles d’entretien!), des shampooing espacés de 2/3 semaines sans aucun démêlage entre, bref la catastrophe et en conclusion : des longues fragilisées, ternes, une couleur bof bof, des casses sur les pointes, bref, y a du dégât!!! A tel point que le foulard en est devenu mon meilleur ami…

mouais

Et va falloir réparer tout ça rapidement, idéalement d’ici les fêtes de fin d’année pourquoi pas, histoire d’avoir une jolie chevelure brillante et digne de ce nom pour accompagner ma tenue d’entrée en 2015 (si Dieu le veut bien).

Alors pour ce challenge, j’ai essayé – comme un peu à chaque fois – de faire ‘simple‘, tout en privilégiant les huiles végétales et les poudres (poudres indiennes et henné). J’ai également choisi d’utiliser un shampooing de la marque Klorane pendant tout ce challenge, shampooing que j’ai acheté il y a quelques semaines déjà, me disant bien qu’un jour ou l’autre, ses propriétés régénérantes me seraient d’une belle utilité. Eh bien le moment est arrivé! Shampooing à la quinine et aux vitamines B (que l’on retrouve également dans la levure de bière par exemple). Je ne sais pas si en usage externe, c’est à dire sur le cheveu directement, l’action sera toute aussi efficace, mais j’essayerai – qui ne tente n’a rien! Et non, je ne vais pas me risquer à boire ce shampooing si vous pensez à l’usage interne de celui-ci (lol).

Klorane

Je m’engage donc à ! * roulements de tambour *

Une fois par semaine : réaliser un bain d’huile capillaire avant le shampooing, avec ou sans poudres indiennes, à moi le choix. Au niveau de l’huile il y a du choix (amla, chanvre, carapate, ricin, baobab, olive, ou même beurre de karité), je vous ai mis une petite partie de ma sélection :

image (4)

Chaque deux semaines : un soin aux protéines, j’ai nommé ma célèbre mayonnaise maison! Oui oui celle que tu manges avec tes frites et qui te fait prendre des kilos à l’occasion. Je la trouve hyper efficace pour fortifier les cheveux. Essaye, tu m’en diras des nouvelles! Détails à venir.

Une fois par mois : un henné colorant, parce que je ne compte pas arrêter le henné ou laisser ma couleur s’affadir. Donc une fois par mois, je remets le couvert et je fais re-pop la couleur!

image (3)

Je vais certainement me prendre une cure de Biotine, mais bon, à voir je n’en suis pas encore certaine… Et de toute façon, la cure ne se fera que sur un mois et pas plus, j’ai donc encore un peu de temps pour me décider. Éventuellement en passant, un shampooing au Rhassoul. Il faudra également s’abstenir de toute source de chaleur, comme le sèche cheveu par exemple. Idéalement, boire au moins 1L d’eau par jour (je vais éviter de parler directement du litre et demie parce que c’est déjà un exploit pour moi d’en boire un!). Et en ce qui concerne la coiffure, quartier libre, de toute façon, je ne sais rien faire de mes dix doigts et je pense bien que j’en serai encore au puff ou à l’afro libre, et j’en ai honte (lol). Bref, nous verrons bien!

Le plus important, les dates du challenge sont donc du 12 octobre au 21 décembre, sur donc 10 bonnes semaines qui ma foi, passeront bien vite! N’hésitez pas si vous avez envie de vous joindre à moi, à me poster vos commentaires, vos questions, avis et suggestions! Discutons-en!!!

Je vous embrasse fort et vous dis à très vite!!!

~ Much Love, Manouchka ~

Capillaire

La méthode de l’inversion, mon avis sur la question…

Hello Girls!!
J’espère que vous allez bien.

Toutes les méthodes sont bonnes pour avoir de longs cheveux, ce n’est pas un scoop. Et celle qui actuellement à le vent en poupe, c’est la méthode de l’inversion, ou ‘inversion method’ chez les English. J’ai d’abord cru que c’était une nouvelle façon d’aborder le yoga – vu la position dans laquelle vous vous retrouvez, tête en bas, ou en diagonale selon les plus habiles. Mais j’ai bien vite compris qu’en fait, il s’agissait surtout qu’une question essentiellement capillaire!

Female_topless_egyption_dancer_on_ancient_ostrakon

En toute franchise, je n’ai jamais vraiment été emballée par l’idée de faire le poirier dans le but de gagner quelques centimètres de chevelure en un temps record, mais je suis de nature curieuse ; j’ai donc décidé de me renseigner sur la chose et de vous donner mon avis (sans toutefois avoir eu à tester la méthode). Vous aurez donc mes impressions et avis d’un point de vue extérieur, mais je le répète, je n’ai jamais eu à tester cette méthode, je ne sais donc pas, objectivement, si elle est efficace ou non.

Comme pour la plupart des super tendances très ‘in’, cette méthode a été mise sur le devant de la scène par nos collègues amoureuses du cheveu des États-Unis. Elle consiste tout simplement à se mettre la tête en bas, pendant 3 à 4 minutes, et ce durant 7 jours d’affilée dans le but ultime de gagner entre 2 et 2,5cm de longueur capillaire au cours de cette même période. Une pousse, ma foi, record! J’ai par ailleurs, cru comprendre qu’il était préférable de se masser le cuir chevelu avec quelques gouttes d’huile végétale de son choix (de préférence l’huile d’olive), légèrement chaude, pendant vous aviez la tête en bas (ou juste avant ; je pense que chacun fait ce qui l’arrange). Certains choisissent de ne pas appliquer d’huile du tout pour ne pas avoir le cuir chevelu sale trop rapidement et y vont directement ‘à sec’. Encore une fois, chacun fait comme ça l’arrange, je n’ai pas vraiment l’impression qu’il y ait de règle(s) précise(s) à suivre si ce n’est le fait d’avoir la tête en bas pendant ces précieuses 4 minutes et pas plus.

hair golas chart

Toutefois, il existe un certain nombre de points alertes qu’il faut garder en tête avant de se lancer dans l’aventure :
♠ il ne faut JAMAIS aller au delà de 7 jours d’affilée,
♠ il est impératif de séparer les sessions de 7 jours par minimum 3 à 4 semaines de pause avant de recommencer,
♠ il ne faut également jamais dépasser 4 minutes d’inversion par jour. « Pourquoi? » me demandez-vous? Ne me huez pas, je ne le sais pas (lol) – si d’ailleurs quelqu’un a une réponse intéressante, merci de la poster en commentaire s’il vous plait! Mais je suppose que c’est bien évidemment pour éviter de gros soucis de santé que pourrait causer l’afflux répété et prolongé de sang dans la tête. N’oubliez pas qu’il y a tout de même un cerveau qui loge dans notre boîte crânienne et qu’il est, malgré ses apparences, très fragile!

Il faut également souligner, et les youtubeuses américaines le précisent également, que cette méthode est strictement interdite aux femmes enceintes, en pleines menstruations, aux personnes souffrant de maux de dos, d’articulations ou même parait-il, d’infections aux oreilles! Toutes ces contre-indications traduisent clairement le fait que cette méthode n’est pas sans danger : il vaut mieux prévenir que guérir, renseignez-vous avant de vous jeter à l’eau s’il vous plait!

Mon avis sur la méthode : je n’irai pas risquer ma santé pour avoir 2,5cm de longueur de cheveux supplémentaire en 7jours, mais ça, c’est personnel. Je n’encouragerai aucune personne non plus à tenter l’expérience. Je vous avoue là ma grande réticence face à cette méthode de l’inversion. Nous sommes d’accord sur le fait que certaines ont eu de beaux résultats, avec de bons centimètres en plus sur les 7 jours. Mais d’autres également n’ont rien obtenu de spectaculaire : 3cm de pousse en 2 mois me semble dans la moyenne, puisqu’un cheveu pousse environ d’1,5cm par mois (plus ou moins selon les personnes, le climat, la santé du cheveu, les prédispositions génétiques, etc.). Étant donné les risques encourus par une telle méthode ainsi que les contre-indications mentionnées ci-dessus, pensez-vous que cela vaille vraiment la peine de s’y frotter? Sur certains sites, on peut même y lire que l’accord des parents est indispensable pour celles qui auraient moins de 18ans et qui voudraient quand même essayer la méthode! Loin d’être anodin tout de même…

Inversion-method

Je suis consciente que pour certaines personnes, la recherche de longueur puisse être importante et parfois impliquer bon nombre de sacrifices, d’expériences, et que si dans tout ça, faire le poirier 4minutes par jour pendant une semaine soit en mesure d’apporter quelque chose de positif, pourquoi pas! Cependant, à travers ce billet, et essentiellement dans un souci de santé, je tiens à rappeler à toutes la nécessité de garder un certain recul face à cette méthode. Renseignez-vous bien! Demandez si possible l’avis d’un médecin. Certaines diront que c’est comme du yoga, position tête en bas, mais je ne pense pas que le yoga demande à faire le poirier 7 jours d’affilée, 4minutes par jour et qu’une alarme soit déclenchée le 8e jour au cas où vous serez tentée de recommencer. Bref, faites tout de même attention à votre santé qui ma foi, vaut bien plus cher que quelques centimètres de cheveux en plus. Si vous connaissez des personnes autour de vous qui sont adeptes de la méthode de l’inversion, et qui surtout connaissent des résultats encourageants, soyez contents pour elles, admirez le résultat mais rien ne garantit que le rendu soit le même pour vous, ou ni même que votre corps soit en mesure de supporter cette « épreuve physique ».

Cela dit, je suis désireuse, afin de compléter mes lectures diverses, de recevoir de celles qui le voudront bien des témoignages. Si vous avez eu l’occasion de tester la méthode, avez-vous observé de réels changements dans votre longueur de cheveux? Y-a-il eu pousse flagrante ou pas vraiment? Seriez-vous prêtes à recommencer? Et si vous ne l’avez jamais essayé, quelles sont vos réticences (si il en existe)?

Il faut par ailleurs noter que pour activer la pousse, vous pouvez également procéder à de bons massages du cuir chevelu pour activer la circulation sanguine, c’est tout aussi bénéfique, sans avoir à mettre la tête en avant ou à faire le poirier.

Portez-vous bien, et à très vite dans un nouveau billet les filles!

~ Much Love, Manouchka ~